Actualités e-santé

ROSP du médecin généraliste de l'adulte 2021 : le point complet

Tout ce qu’il faut savoir pour la ROSP du médecin généraliste de l’adulte en 2021 : démarches, calcul, rémunération…

Temps de lecture :
5
minutes

En tant que médecin généraliste traitant de l’adulte, la ROSP 2021 vous réserve quelques changements, notamment en termes d’indicateurs à remplir.

Découvrez tout ce qu’il vous faut savoir sur la ROSP 2021 pour votre spécialité, en termes de rémunération, de mode de calcul, de démarches et d’indicateurs.


L’essentiel à retenir en 4 points:

  • La rémunération totale de la ROSP du médecin généraliste traitant de l’adulte en 2021 sera de 6580€.
  • La rémunération de ces professionnels de santé se fera, comme tous les ans, par rapport à un nombre de patients et de boîtes de médicaments prescrites, ainsi qu’un taux de complétion d’indicateurs-clés.
  • Ces indicateurs sont répartis en 3 volets (Suivi des pathologies chroniques, Prévention et Efficience), dont les objectifs-cibles suivent la littérature parue sur les dernières années ainsi que les politiques de santé publique promues ces derniers temps.
  • Toutes les démarches devront être menées sur votre plateforme pro Ameli, où des indicateurs remonteront de manière automatisée, et où d’autres devront être déclarés via attestation sur l’honneur.

Quelle rémunération du médecin traitant de l’adulte en 2021 ?


En 2021, en tant que médecin traitant de l’adulte, vous pourrez prétendre à une rémunération maximale (si tous les objectifs-cibles de tous les indicateurs sont remplis) de 6580€.


N’oubliez pas également qu’il vous est possible de prétendre à une rémunération dans le cadre du forfait structure 2021. Si tous les indicateurs des 2 volets du forfait structure sont remplis, vous pourrez toucher 5145€.

Sont notamment inscrits dans ce forfait structure des éléments aussi divers que l’utilisation d’un logiciel d’aide à la prescription (LAP), la mise en place d’horaires sur les annuaires de santé, ou encore l'acquisition de logiciels pour la télétransmission et la télémédecine. Pour accéder aux détails du forfait structure, consultez ce guide.


Le mode de calcul de la ROSP 2021


La ROSP 2021 pour le médecin généraliste de l’adulte sera calculée en fonction de deux critères-clés : 

  • Le nombre de patients traités ou le nombre de boîtes de médicaments prescrits 
  • Le taux de réalisation des indicateurs des 3 volets liés à votre spécialité

Notez que les seuils minimums, concernant le premier critère, sont de 5 patients et 10 boîtes de médicaments. 

A chaque indicateur est attribué un nombre de points particulier ; la valeur du point, en 2021, est toujours de 7€


Les démarches à suivre pour bénéficier de la ROSP


Cette année encore, les démarches pour la ROSP du médecin généraliste de l’adulte seront à mener sur votre espace pro Ameli


Vous pourrez voir : 

  • 3 indicateurs déclaratifs à justifier par attestation sur l’honneur ;
  • 26 indicateurs remontés automatiquement dans la plateforme et mis à jour trimestriellement ; 


Ces indicateurs remplis automatiquement proviendront de votre logiciel métier et de vos télédéclarations. Mais n’hésitez pas, dès que ces informations sont remontées, à en vérifier l’exactitude.

NB : Vous n’êtes pas informatisé ? Il vous sera possible de déclarer vos indicateurs via un formulaire papier, qu’il vous faudra demander à votre interlocuteur à la Cnam.

Les indicateurs de la ROSP médecin généraliste de l’adulte en 2021, et leur décryptage


Toute la rémunération forfaitaire des praticiens généralistes de l’adulte face à la ROSP est déterminée par un taux de complétion d’indicateurs. Ces indicateurs se répartissent en 3 volets-clés : découvrez-en le détail et le décryptage ici.


Le volet “Suivi des pathologies chroniques”


D’une part, la ROSP du médecin généraliste traitant de l’adulte se focalise sur le suivi des pathologies chroniques de la patientèle. 


8 indicateurs sur 29 font partie de ce volet :


En 2021, certains objectifs-cibles augmentent, et notamment ceux concernant :

  • Les dépistages du cancer du col de l’utérus, signe d’une nécessité de mieux dépister, très tôt, la pathologie.
  • L’hypertension artérielle (HTA), véritable enjeu de santé publique qui nécessite une attention accrue des professionnels de santé.
  • Les risques cardio-vasculaires, notamment chez les patients ayant un antécédent médical.


D’autre part, certains objectifs-cibles baissent, et notamment ceux portant sur : 

  • Les dépistages du cancer colorectal et du sein, assez bien gérés par les médecins libéraux depuis plusieurs années maintenant.
  • Le diabète, dont la prise en charge des patients concernés, depuis le dépistage jusqu’au traitement, est relativement “bon” et stable depuis des années.


En somme, les indicateurs du volet “Suivi des pathologie chroniques” se veulent suivre de près les décisions de santé publique des autorités compétentes, ainsi que la littérature et les études sorties ces dernières années à propos de ces pathologies.


En tant que médecin traitant, la ROSP vise également à un meilleur parcours de soins coordonnés entre les différentes professions et spécialités.

Le volet “Prévention”


Le deuxième volet de la ROSP du médecin généraliste traitant de l’adulte concerne la prévention des risques de maladies et de pathologies, sur la patientèle de différentes classes d’âge :

Pour la ROSP 2020, on remarque donc que les indicateurs liés à :

  • La prévention de la grippe sont en baisse, puisque le taux de vaccination anti-grippale demeure stable depuis plusieurs années en France. 
  • L’iatrogénie sont en augmentation, symbole d’une volonté de l’Etat à mieux réguler la consommation de médicaments.
  • L’antibiothérapie sont revus à la hausse, pour promouvoir une meilleure prescription des antibiotiques chez les médecins traitants, et en préserver l’efficacité sur la population.


Lifen vous permet de remplir le second indicateur du premier volet du forfait structure.

Découvrez notre offre

Le volet “Efficience”


Enfin, le troisième volet de la ROSP 2021 du médecin traitant de l’adulte porte sur l’efficacité des prescriptions, notamment concernant des patients atteints de pathologies chroniques ou sévères : 



On remarquera notamment, cette année comme les précédentes, l’accent mis sur la prescription de biosimilaires.

Nathan Veyret

Brand content manager @Lifen. Après 3 ans d'expérience en agence de communication corporate, il gère à présent l'image de marque de Lifen.

Découvrez nos autres articles

Essayez Lifen dès maintenant

Inscription

Renseignez vos informations en 2 minutes.

Installation et Formation

Installez Lifen en moins de 5 minutes et suivez une formation avec notre équipe à distance.

Votre compte est validé

Commencez à utiliser les différentes solutions Lifen.