Cas Client
Centre Hospitalier de la Côte Basque
Le CH de la Côte Basque fiabilise l’alimentation du DPI et facilite l’accès aux informations médicales grâce à Lifen. Le Centre Hospitalier de la Côte Basque (CHCB) est l’établissement support du GHT Navarre Côte Basque. L’intégration des documents au DPI (Trakcare), jusqu’ici très manuelle, générait des erreurs de rangement complexifiant l’accès aux informations médicales pour les soignants.
Client
CH de la Côte Basque
Secteur
Public
Type
GHT
Produit Lifen
Lifen Intégration
Année
2024
Région
Pays basque français

Problème rencontré

Le service de cardiologie du CHCB produisait des examens médicaux (ECG, échographie, holter, etc.) devant être manuellement intégrés au DPI en raison de l’absence de logiciel métier adéquat. Par ailleurs d’autres documents, externes, étaient quant à eux reçus par courriers ou par email et devaient également être traités manuellement.

La multitude d’étapes (sélection du document, du dossier patient, du séjour puis saisie manuelle des informations) était une source majeure d’erreurs. Les documents étaient parfois rangés dans les mauvais dossiers patients ou dans les mauvais séjours. In fine, cela se répercutait sur les professionnels de santé qui éprouvaient des difficultés à accéder rapidement aux bonnes informations dans le DPI, ce qui impactait la qualité de prise en charge des patients.

Pourquoi avoir choisi Lifen ?

D’abord déployé dans le service cardiologie puis dans le service neurologie, avant une généralisation en 2024 à l’ensemble des services du CH, Lifen Intégration a permis au CHCB de limiter drastiquement les actions manuelles en matière d’alimentation du DPI.

Pour les secrétariats, en charge de l’intégration des documents dans le DPI, l’extraction de l’identité du patient par l’intelligence artificielle, le rapprochement avec la GAM (Gestion Administrative des Malades) ainsi que la saisie automatisée des informations médicales se sont traduits par :

  • Une alimentation plus fiable du DPI : Les erreurs d’alimentation sont évitées car l’IA permet l’attribution automatisée d’informations aux documents tout en laissant la main à l’utilisateur pour contrôler et valider l’intégration.
  • Un gain de temps : Les secrétaires n’ont plus à extraire chaque information une à une (le type de document, l’identité du patient, la date de l’acte, etc.) ni à ouvrir le DPI pour trouver le bon dossier patient et le bon séjour.
  • Ces gains se sont fait ressentir immédiatement après le déploiement de la solution grâce à l’ergonomie du produit qui permet une prise en main rapide.


Pour les médecins, l’ajout des champs optionnels “établissement émetteur” ou “examen médical”, dont les informations sont automatiquement extraites par l’IA (telles que ECG, Électromyographie ou Holter), permet d’assurer une bonne qualification des documents intégrés tandis que le rapprochement du patient avec la GAM et la détection du séjour permet d’assurer le rangement des documents médicaux au bon endroit. Sur le terrain, cela se traduit par :

  • Un meilleur accès aux informations médicales : Les documents sont mieux rangés. Ainsi, les soignants accèdent plus rapidement aux documents de leurs patients.
  • Une diminution des demandes auprès des secrétariats : Depuis que les documents sont intégrés via Lifen, les secrétariats font état d’une baisse des demandes émanant de la part des soignants vis-à-vis de documents médicaux qu’ils ne trouvent pas dans le DPI.
  • Tout cela permet aux professionnels de santé de libérer du temps médical.

Par ailleurs, le CHCB dispose également du module applications tierces qui leur permet d’intégrer instantanément au DPI les compte-rendus générés par leurs applications de e-santé. Les connecteurs GAM et DPI utilisés par l’application Lifen Intégration et les applications tierces de e-santé sont mutualisés.


Cela permet au service informatique de s’appuyer sur un projet d’interop unique pour un déploiement simplifié des applications de e-santé. Aujourd’hui, trois de ces applications sont déployées ou en cours de déploiement :
- Omnidoc
- Pixacare
- Resilience

Grâce à Lifen, les fiches patients sont complétées automatiquement dans les applications et les documents générés par ces applications poussées en un clic dans le DPI, ce qui permet aux professionnels de santé, utilisateurs de ces applications, de gagner du temps et d’assurer l’accessibilité du document dans le DPI.

L’IA est franchement bluffante : le patient est quasiment tout le temps identifié et rapproché avec la GAM. L’intégration du document est ainsi doublement sécurisée : d’une part grâce à l’IA qui permet d’éviter les erreurs de saisie et d’autre part grâce au secrétaire qui garde la main pour valider l’intégration.

Kristian Schlecht - Responsable interop

Share with your community!

Intervenants

99%
De taux de correspondance patient avec la GAM
85%
De documents intégrables sans intervention humaine
3
Applications e-santé déployées
Quels bénéfices ?
.01
Fiabilisation des intégrations
Les erreurs liées aux actions manuelles sont évitées pour des documents mieux qualifiés et mieux rangés dans le DPI.
.02
Accès facilité aux informations
Les professionnels de santé trouvent plus facilement les informations dont ils ont besoin dans le DPI.
.03
Exhaustivité du DPI
Réduction du délai de mise à disposition des documents issus de plusieurs sources (PDF, papier, application tierce).
L’IA est franchement bluffante : le patient est quasiment tout le temps identifié et rapproché avec la GAM. L’intégration du document est ainsi doublement sécurisée : d’une part grâce à l’IA qui permet d’éviter les erreurs de saisie et d’autre part grâce au secrétaire qui garde la main pour valider l’intégration.
Kristian Schlecht
Responsable interop
Lifen
106 Boulevard Haussman
75008 Paris, France
Vous êtes/
Une Personne
Patients
Nos Solutions/
Pour le soin
Lifen Care
Nos Solutions/
Pour la recherche
Lifen Research
Lifen DataLab
© Lifen – Tous droits réservés 2024